Fables du français : cinq siècles et vingt-cinq textes

Magniont, Gilles & Chantal Wionet, Fables du français: une langue et ses représentations en cinq siècles et vingt-cinq textes, préface de Douglas Kibbee, Paris, Honoré Champion, 2015, 200 p., ISBN 9782745327635, prix : 29 euros.

Dissimulé dans un petit cabinet, un libraire bientôt révolutionnaire prête l’oreille à l’«idiome grossier » des  faubourgs ; deux cents ans plus tard, après avoir parcouru  Paris en tous sens pour résoudre son «problème de grammaire», un dramaturge d’avant-garde envisage de  sacrifier une poularde au Petit Robert. Ce qui relie ici Louis-Sébastien Mercier et Bernard-Marie Koltès, c’est qu’ils sont aux  prises avec leur langue, dont ils observent ou commentent une  forme, comme tous les individus dont ce livre mêle les propos:  écrivains, chansonniers, hommes de cour et d’église, notables  et mauvais garçons, applaudissant au spectacle du Verbe royal  ou se tenant à distance du «bourdonnement des salons »,  cherchant la valeur d’un article défini ou dénonçant l’impuissance des subjonctifs…De la correspondance privée au théâtre de boulevard en passant par le discours médical, voilà  où se nichent nos Fables du français : autant de mises en récit  de la langue, et de morales qui en découlent.

Cet agencement de vingt-cinq textes classés et commentés a d’abord pour objet de combler un manque. S’il existe de très nombreux essais consacrés à l’évolution et aux perceptions du français, pas une seule anthologie pour simplement mettre à disposition un large choix de textes. Ici, cinq siècles sont  équitablement représentés : manière de donner à voir  différents lieux de cristallisation de l’imaginaire linguistique, et donc manière de mieux saisir ce que, au fond, parler français  veut dire. On voudrait donc que ces Fables ne servent pas  qu’aux étudiants ou enseignants de lettres ou sciences du  langage, mais aussi à tous ceux qui voudraient comprendre sur quoi se fondent les représentations les plus courantes de la  langue d’aujourd’hui


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.