les masques du discours octobre 2015 en Turquie

Les masques du discours : traces langagières et socio-culturelles
15-16 octobre 2015

Université de Dokuz Eylül-Izmir, Turquie

Appel à communications : date limite 30 mars 2015

Driss Ablali, CREM, Université de Lorraine
Duygu Öztin Passerat, Université Dokuz Eylül- Izmir-Turquie

Le titre de ce colloque ne doit pas faire illusion. Il s’agit d’un colloque où l’on veut
s’interroger sur les stratégies discursives et extra-discursives qui donnent accès à une strate du
sens, implicite et latente sous-tendant le plan de la manifestation des discours. En privilégiant
un axe pluridisciplinaire, ce colloque a donc l’ambition d’appréhender d’une part, dans le
cadre de la description linguistique, sémiotique, littéraire, didactique, pragmatique les
masques des textes et des discours ainsi que leurs effets sur l’acte d’interpréter le sens. Son
objectif est d’autre part d’interroger le lien entre le discours (dans ses différentes acceptions,
littéraire, médiatique, journalistique, scientifique, scolaire, politique, publicitaire, filmique
etc.) et son appartenance culturelle, une appartenance qui n’est pas simplement constitutive de
la matérialité discursive, mais une appartenance montrée, étayée, repérable et marquée.
Dans ce contexte, on peut rappeler que la notion de « masque du discours » est une question
ouverte, qui reste à définir et à interroger. Nous cherchons surtout à ce que le débat, dans la
diversité des enjeux et des qualités heuristiques et épistémologiques qu’il soulève, soit
l’occasion de prendre et donner la mesure de la médiation de la sphère socio-culturelle pour
tenter de comprendre comment les discours négocient avec les contraintes socio-culturelles
pour masquer la latence, le secret, l’implicite ou les sens des textes.
Le colloque porte aussi sur la question des masques du discours en tant que procédés
langagiers, activés par des variables multi-sémiotiques et par le contexte linguistique pour
examiner comment les outils conceptuels, mis en place par plusieurs théories du sens en
sciences humaines, sont susceptibles de nous révéler ce qu’est la face cachée du sens.
Qu’apporte à un sens masqué le fait d’appartenir à telle ou telle communauté socioculturelle
? Peut-il s’en libérer ou pas ? Seule donc une approche médiée des discours, sous la
gouverne des contraintes socio-culturelles, permettra de rendre compte de la complexité des
stratégies que doivent mobiliser les lecteurs pour opérer des choix en vue d’attribuer un ou
plusieurs sens au discours.
Différentes questions seront mises en débat, notamment : recentrer le questionnement sur la
notion de « masques du discours », en précisant à quels marqueurs linguistiques, rhétoriques
et stylistiques elle peut renvoyer (sous-entendu, implicite, allusion, sens figuré, lacune, nondit,
déformation, faux air,…) et qui dépendent de contraintes socio-culturelles, de stratégies ou
de procédures visant à contrôler ou orienter l’interprétation (censure, manipulation, calcul,
dénégation, diversion, etc.).
Plusieurs questions particulières, mentionnées plus bas sans exclusive, peuvent être
envisagées comme source d’interaction entre le discours et ses masques.
Au-delà de ses relations avec l’implicite, la question du masque pose bien d’autres problèmes,
car elle renvoie à d’autres notions avec lesquelles elle entre en interaction. Les liens avec les
notions, entre autres, de point de vue, de style, de l’ironie, de l’effacement énonciatif, de
l’ethos, et de genre seront privilégiés pour lever le voile sur les fondements langagiers et
extra-langagiers des masques des discours. Nous cherchons ainsi à comprendre, à partir de la
dialectique du social et du langagier, comment le masque du discours déborde la seule
dimension langagière et implique une vision du monde.
Autant de questions, théoriques et pratiques, qui sont dans le droit fil du rapport entre le
discours et ses masques. Ce colloque cherchera à rendre compte de l’état de l’art du travail
accompli, de sa diversité, mais aussi, en s’appuyant sur des propositions théoriques et
heuristiques, à proposer de nouvelles catégories descriptives nécessaires à démasquer le sens
en discours.
Modalités de soumission des propositions de communication :
Langues des communications : français
Les propositions de communication devront être adressées, avant le 30 mars 2015, par voie
électronique à : masquesdudiscours@gmail.com
Les articles soumis devront décrire un travail original et novateur. Les contributions devront
contenir un état de l’art et des références à des travaux antérieurs pertinents.
Le résumé sera accompagné d’une page de renseignements pratiques comprenant : nom,
affiliation, téléphone, adresse postale et électronique. Les résumés (ne dépassant pas 3000
signes) doivent être en Times 12 avec interligne simple et en format Word ou RTF. Les
contributions feront l’objet d’une double évaluation anonyme par deux experts du comité
scientifique.
Les décisions seront communiquées le 30 mai 2015 et le programme provisoire du colloque
sera diffusé le 15 juin.
Conférenciers invités :
Catherine Kerbrat-Orecchioni, Université de Lyon 2
Christian Plantin, Université de Lyon 2
LE COMITÉ SCIENTIFIQUE :
Driss Ablali Université de Lorraine, France
Talat Akaslan Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Guy Achard-Bayle Université de Lorraine, France
Ruth Amossy Unıversité de Tel Aviv, Israël
Sémir Badir Université de Liège, Belgique
Mehmet Baştürk Université de Balıkesir, Turquie
Alpha Ousman Barry Université de Bordeaux Montaigne, France
Safinaz Büyükgüzel Université de Hacettepe, Ankara, Turquie
Nicolas Couégnas Université de Limoges, France
Fathallah Daghmi Université de Poitiers, France
Salam Diab-Duranton Université de Paris 8, France
Dominique Ducard Université Paris Est Créteil Paris 12, France
Lise Garon Université de Laval, Canada
Zsuzsanna Gécseg Université de Szeged, Szeged, Hongrie
Matilde Gonçalves FCSH/NOVA, Lisbonne, Portugal
Gülnihal Gülmez Université Anadolu, Eskişehir, Turquie
Bahadır Gülmez Université Anadolu, Eskişehir, Turquie
Hanife Güven Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Jérome Jacquin Université de Lausanne, Lausanne, Suisse
Sündüz Kaşar Université de Yıdız Teknik, Istanbul, Turquie
Ayşe Kıran Université de Hacettepe, Ankara, Turquie
Zeynel Kıran Université de Hacettepe, Ankara, Turquie
Abdenbi Lachkar Université de Paris 8, France
Charlotte Lacoste Université de Lorraine, France
Hassan Moustir Université Mohammed V de Rabat, Maroc
İrem Onursal Ayırır Université de Hacettepe, Ankara, Turquie
Duygu Öztin Passerat Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Nedret Öztokat Université de Istanbul, Istanbul, Turquie
Laurent Perrin Université Paris-Est-Créteil, France
Christian Plantin Université de Lyon, Lyon, France
Sandrine Reboul-Touré Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, France
Osman Senemoğlu Université de Galatasaray, Istanbul, Turquie
Justine Simon Université de Lorraine, France
Özge Sönmez Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Dávid Szábo Université Eötvös Loránd Budapest, Hongrie
Malika Temmar Université Paris-Est-Créteil, France
Ali Tilbe Université Namık Kemal, Tekirdağ, Turquie
Brigitte Wiederspiel Université de Lorraine, France.
Mehmet Yalçın Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Selim Yılmaz Université de Marmara, Istanbul, Turquie
Karima Ziamari Université Moulay Ismaïl, Meknès, Maroc
LE COMITÉ D’ORGANISATION :
Driss ABLALI Université de Lorraine, CREM, France
Duygu ÖZTİN PASSERAT Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Talat AKASLAN Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Özge SÖNMEZ Université Dokuz Eylül, İzmir, Turquie
Lieu du colloque :
Le colloque aura lieu à la ville de Kuşadasi, à 5 km du site archéologique d’Éphèse.
Modalités d’inscription :
Le comité d’organisation a établi les tarifs suivants relatifs à l’inscription au colloque :
l’inscription comprend l’accès aux conférences, l’hébergement (3 nuits), la pension complète et
les pauses-café :
260 euros : hébergement en chambre single
200 euros : hébergement en chambre partagée


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.