Slavo-allemand et slavo-italien (1884) : Hommage à Monsieur Franz von Miklosich

Hugo Schuchardt, 2024. Slavo-allemand et slavo-italien (1884) : Hommage à Monsieur Franz von Miklosich. Edition établie par Robert Nicolaï, Katja Ploog, Andrée Tabouret-Keller. Traductions de l’allemand par Odile Kubarth-Verdier. Limoges : Lambert-Lucas. (Classiques des sciences du langage) 978-2-35935-282-5

Slawo-deutsches und Slawo-italienisches bouscule tout autant les normes de l’écriture académique que les théories généralement acquises sur la nature des langues. D’une lecture difficile, jamais traduit en français, ce texte confronte le lecteur à une pensée nourrie des rapports de l’auteur avec le monde scientifique et culturel de son temps.
Il montre à la fois l’importance et la pertinence de son aphorisme initial, „Es gibt keine völlig ungemischte Sprache“, il n’existe pas de langue sans mélange. Prenant appui sur une impressionnante documentation, il fait du mélange linguistique la clef de l’origine des langues et de leur évolution, ceci depuis la parole de chacun jusqu’à l’„innere Sprachform“ (la forme interne de la langue) dans sa matérialité physiologique, avec ses incidences culturelles, sociales, psychologiques, pédagogiques et politiques.
L’ouvrage offre non seulement une ouverture vers la compréhension des mélanges de langues, mais aussi une réflexion séminale sur l’ensemble de la linguistique historique et de la sociolinguistique.

Peu connu du public francophone, Hugo Ernst Mario Schuchardt (1842-1927) est resté une référence pour ses travaux sur les langues romanes et sur le basque. Bien que n’ayant pas fondé d’école, il est connu pour son opposition aux néogrammairiens et pour avoir très tôt jeté les bases scientifiques de la créolistique et de l’étude des pidgins. Ses travaux sont aujourd’hui en phase avec tout un pan du renouvellement de la recherche linguistique.

Site de l’éditeur


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Camille FAIVRE (2 février 2024). Slavo-allemand et slavo-italien (1884) : Hommage à Monsieur Franz von Miklosich. Les carnets d'HTL. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqtc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search