Linguistique de l’écrit, numéro thématique 3

Doquet Claire, Lefebvre Julie, Mahrer Rudolf, Testenoire Pierre-Yves (dir.), 2022, Linguistique de l’écrit Special Issue 3 : Oral/écrit: quelles places dans les modèles linguistiques?

Présentation

La formule du Cours de linguistique générale « la langue est une forme et non une substance » (Saussure 1967 [1916] : 157) a servi de programme pour le développement de la linguistique structurale. Mais avec elle, la manière dont les signaux graphiques et acoustiques, c’est-à-dire la substance des signes, conditionne l’activité langagière est d’emblée située hors du champ de la linguistique, du moins dans une conception étroite de celle-ci. Sans doute est-ce l’une des raisons pour lesquelles, dans la tradition linguistique francophone, la comparaison du fonctionnement de la langue orale et de la langue écrite n’a pas occupé le devant de la scène. Cette comparaison est centrale dans ce numéro de Linguistique de l’écrit : quelle place donner à la consistance matérielle du langage dans l’articulation entre l’écrit et l’oral ? en quoi cette articulation, que la plupart des modèles décrivent comme une continuité, peut-elle constituer une rupture ? comment les propriétés matérielles des signes induisent-elles des préférences grammaticales et textuelles, des actions langagières et des genres discursifs spécifiques ? Finalement, la question est : comment penser l’unité et la diversité d’une langue qui à la fois se parle et s’écrit ?

Lire le numéro : https://linguistique-ecrit.org/pub-260012

Table des matières :

« L’oral et l’écrit : si proches, si loin » par Claire Doquet (Université de Bordeaux), Julie Lefebvre (Université Paris Nanterre), Rudolf Mahrer (Université de Lausanne), Pierre-Yves Testenoire (Sorbonne Université)

« Médium ou conception ? » par Gilles Corminboeuf (Université de Fribourg)

« À un moment donné entre écrit et oral » par Anne Le Draoulec et Josette Rebeyrolle (Université Toulouse Jean Jaurès)

« Formes verbales synthétiques entre l’oral et l’écrit en français moderne » par Jan Lindschouw (Université de Copenhague)

« Pourquoi et comment utiliser la distinction écrit/oral dans l’étude des noms d’humains généraux ? » par Paul Cappeau (Unversité de Poitiers) et Catherine Schnedecker (Université de Strasbourg)

« Comparaison oral/écrit dans des rappels de récits produits par des jeunes adultes scolarisés de 19 ans » par Claire Martinot et Valérie Lambert

« Phrase, période et unités de discours au regard de la ponctuation étendue » par Michel Favriaud (Université Toulouse Jean Jaurès)

« La norme d’adresse orale et écrite en français médiéval » par Zinaïda Geylikman (Sorbonne Université)

« L’histoire de l’orthographe autour de 1870 » par Muriel Jorge (Sorbonne Université)

« Adjectifs, je vous ai à l’œil ! » par Christian Surcouf (Université de Lausanne)

« Gestes et actions avec les mots » par Marion Carel & Dinah Ribard (EHESS)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search