Badir, Semir, Epistémologie sémiotique : la théorie du langage de Louis Hjelmslev

Badir, Semir, Epistémologie sémiotique : la théorie du langage de Louis Hjelmslev, Paris, Honoré Champion, 2014, 416 p., ISBN 9782745328885, prix: 45 euros.

Louis Hjelmslev (1899-1965) est l’auteur d’une théorie du langage qui a connu deux rédactions principales, l’une à l’attention des linguistes de son temps, les Prolégomènes à une théorie du langage, l’autre plus technique, demeurée inédite de son vivant, le Résumé d’une théorie du langage. La thèse défendue dans le présent ouvrage est que cette théorie du langage dépasse largement les préoccupations ordinaires des linguistes et se donne à bon droit pour une épistémologie générale. Il s’agit ainsi de désenclaver la réception critique de Hjelmslev et de se donner les moyens d’interroger sa théorie du langage en fonction de questions épistémologiques majeures: qu’est-ce qu’un objet pour la connaissance? comment l’objet se donne-t-il à cette connaissance? et quels sont les moyens mis en oeuvre pour le connaître? Mû par la réflexivité de son objet, l’auteur mène la recherche sur ces questions en leur appliquant les conditions épistémologiques énoncées par la théorie du langage. En particulier, l’attention se porte sur les formes sémiotiques dans lesquelles ces questions se posent forcément: sur les genres textuels utilisés, sur les registres graphiques et symboliques retenus, sur les modalités d’interlocution et d’interprétation du discours.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.