Grammaire Livres XI – XII – XIII. Les hybrides

Couverture de l'ouvragePriscien. 2021. Grammaire Livres XI – XII – XIII. Les hybrides. Texte latin, traduction introduite et annotée par le Groupe Ars Grammatica. Paris : Vrin. Histoire des doctrines de l’antiquité classique, 54. 345 p. ISBN : 978-2-7116-2987-9

Le groupe Ars grammatica poursuit, avec les livres 11 à 13, la traduction de la Grammaire de Priscien. Cette œuvre majeure de l’Antiquité tardive, écrite à Constantinople au début du VIe siècle, est à la fois une synthèse et une refonte de la grammaire antique. Priscien y agrège les innovations alexandrines et les visées bilingues de l’enseignement pratiqué par les Latins en territoire hellénophone. Pilier de la culture occidentale, ce texte a été l’un des vecteurs essentiels de la description linguistique complexe à l’époque médiévale, et son influence a des échos jusqu’à l’âge classique.
Ces trois livres sont consacrés au participe (livre 11) et au pronom (livres 12 et 13). Ils occupent dans l’ensemble de l’œuvre une place centrale, après les deux classes principales, le nom et le verbe (livres 2 à 10), et avant les invariables (préposition, adverbe, conjonction, livres 14 à 16). Parties du discours de plein droit, participe et pronom sont associés par Priscien en raison des liens particuliers qui les unissent chacun aux deux classes principales : le participe est issu du verbe, mais s’apparente au nom par la flexion casuelle; le pronom supplée le nom, mais par une caractéristique verbale, la diversification en personnes. Cette double hybridité suscite une réflexion qui prend chaque fois des formes spécifiques : examen des transpositions et des substitutions que permet le participe, analyse du rôle de la personne dans le fonctionnement du pronom.
Ce parcours au cœur du système linguistique du grec et du latin est illustré par un appareil d’exemples et de citations littéraires d’une exceptionnelle richesse, et s’appuie sur une ample terminologie technique, où s’affinent des concepts aujourd’hui usuels, comme la transitivité. Autant d’éléments qui permettent de comprendre pourquoi, à la Renaissance, ces trois livres demeurent une source vivante, comme on le voit chez Scaliger
L’ouvrage comporte une introduction générale, le texte latin accompagné des loci similes, une traduction annotée, une bibliographie sélective et quatre index (auteurs, formes et syntagmes en mention, terminologie grammaticale latine et grecque, notions grammaticales).

→ Consulter le site de l’éditeur


1 réponse

  1. Leite, Marli Quadrosmq dit :

    Félicitations aux collègues du Groupe Ars Gammatica pour cette publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search