Séminaire de recherche HTL-Labex EFL 2020/2021

« La règle en grammaire.
Histoire et épistémologie »

Le séminaire de recherche 2020/2021 du laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques est organisé en collaboration avec le LabEx EFL. Les séances auront lieu le vendredi après-midi, de 14h30 à 16h30.

La liste des intervenants, les  lieux et détails de leurs interventions seront mis-à-jour au fur et à mesure, pensez à vérifier la salle pour chaque séance.

Présentation

Dans la droite ligne d’un précédent programme de l’unité qui a porté sur l’exemple, le laboratoire HTL propose à partir de cette année un séminaire sur la règle dans les grammaires. Nous partons de l’intuition selon laquelle les ‘règles’ sont probablement un des ingrédients fondamentaux, peut-être nécessaires (avec les exemples, les paradigmes flexionnels,…) – toutes les grammaires comportent des ‘règles’ comme elles comportent des ‘exemples’– de ces objets de discours singuliers que sont les grammaires de la tradition gréco-latine puis des traditions attachées à la description des vernaculaires qui en sont issues.

Cette approche de la notion de règle se situe dans le cadre de ce que l’on pourrait appeler, dans le prolongement des travaux de Sylvain Auroux (1998), l’hypothèse technologique : grammaires, dictionnaires, appareils scolaires, procédures d’apprentissage des langues et d’accès à l’univers de l’écrit… varient dans l’espace et le temps, mais constituent un ensemble de savoirs et de savoir-faire qui se déploient dans une temporalité longue et s’adaptent à des « espaces » culturels et historiques variés. Le terme de « tradition » doit ici être entendu en termes de tradition technique : les descriptions des langues, les théories grammaticales et linguistiques peuvent certainement acquérir une dimension abstraite et spéculative éminente, elles n’en restent pas moins des prothèses de l’expertise humaine qui transforment cette dernière au moins autant qu’elles la reflètent. Dans cette mesure, l’histoire des idées linguistiques fait de la fameuse « fonction métalinguistique » des linguistes, non seulement une propriété des langues et des locuteurs, mais surtout une fonction « externalisée », une réalité empirique à dimension à la fois cognitive, socio-culturelle et politique. Comme les objets techniques de ce qu’on considère comme la culture matérielle, les produits de la grammatisation des langues (listes, paradigmes, grammaires, dictionnaires…) constituent, dans l’ordre des « technologies intellectuelles » des observatoires des langues qui ne font pas que refléter les règles de la communication, mais qui transforment profondément et activement son « écologie ».

Toutefois la permanence de ces objets discursifs, au moins dans la tradition gréco-latine puis européenne, ne garantit ni l’identité de leur statut ni celle de leur forme à l’échelle de la longue durée. Plus encore, il n’est pas certain que la prise en compte de la diversité des traditions confirme l’évidence intuitive qui nous sert de point de départ. Des générations de grammairiens sous toutes les latitudes et à toutes les époques ont certes œuvré pour dégager, préciser, simplifier, exposer, illustrer, exemplifier les régularités de la langue, ou de la pratique langagière visée par leurs travaux, mais pour autant écrivent-ils et élaborent-ils des règles ?

Le séminaire proposera une exploration dans plusieurs traditions (en l’occurrence les traditions arabe, française, grecque, hébraïque, latine, russe, sanskrite, syriaque, tamoule,…) de la diversité des phénomènes qui peuvent être rassemblés sous cette notion, en s’intéressant en particulier aux trois grandes thématiques suivantes sous lesquelles nous rangeons un ensemble (non exhaustif) de questions possibles :

  1. Langue idéale et langue réelle : comment s’articulent description et prescription dans l’élaboration de la règle ; projection ou rêverie d’une langue idéale (à construire, à préserver, à transmettre, à restaurer, etc.) ou d’une langue commune (à instituer) ? dans quelle mesure la règle est-elle le creuset de la fabrique de langue ?  symétriquement quel est le statut de la faute, qu’est-ce qui la fonde, comment sont pensées (appréhendées, décrites, éventuellement justifiées) l’exception, la transgression ?
  2. Les grammairiens au travail : quelle(s) parties(s) de la grammaire sont concernées par les règles ? comment les grammairiens se représentent-ils et fabriquent-ils la règle ? comment sont-elles écrites dans les différentes traditions ? comment sont-elles débattues, transmises, modifiées, au cours du temps ? Quel est leur régime d’historicité ? Comment leur rapport à l’histoire, leur inscription dans l’histoire sont-ils pensés ? comment et par quels moyens les grammairiens déterminent-ils, identifient-ils ce qui est régulier / fautif / poétique ? dans quel espace empirique [corpus fermé, usage(s)…] ? comment les normes linguistiques s’inscrivent-elles dans le contexte des normes en circulation dans l’espace social (civilité, politesse…). Existe-il des modèles, des formats de règles qui caractérisent les traditions ? Comment ces formats se sont-ils (éventuellement) diffusés dans le cas des grammaires étendues ?
  3. Epistémologie : comment s’articulent normes et règles (si l’on désigne par ce dernier terme seulement une forme du discours grammairien) ? quels types de norme fondent les règles des grammaires ? quel est la source et le fondement de la légalité grammairienne et comment sont-ils pensés (corpus prestigieux, autorités, usage particulier symboliquement et/ou socialement dominant… ) ?

Dates et intervenants

  • 5 février 2021
  • 5 mars 2021 : Bernard Colombat
  • 19 mars 2021 : Emilie Aussant
  •  2 avril 2021 : Otto Zwartjes
  • 16 avril 2021
  • 28 mai 2021 : Lionel Dumarty
  • 4 juin 2021
  • 25 juin 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search