Tradition et créativité dans les formes gnomiques

Galand, P., G. Ruozzi, Sabine Verhulst & J. Vignes, eds., Tradition et créativité dans les formes gnomiques en Italie et en Europe du Nord (XIVe-XVIIe siècles), Turnhout, Brepols, 2011, 322 p., ISBN 9782503541204, prix 85 euros.

De l’Antiquité à l’Âge classique, des textes toujours plus nombreux et variés se constituent par juxtaposition de brefs énoncés plus ou moins discontinus et supposés dignes de mémoire : adages, proverbes, sentences, aphorismes, apophtegmes, apologues…, les uns issus, dit-on, d’une tradition populaire immémoriale (« la sagesse des Nations »), les autres attribués avec plus ou moins de certitude et d’exactitude à des auteurs anciens ou modernes. Le « genre », si tant est qu’il faille parler d’un genre, est particulièrement prisé et fécond à la Renaissance. Le projet de ce volume part d’un constat simple quoique troublant : l’immensité du corpus gnomique rassemblé ou composé en Europe entre les XIVe et XVIIIe siècles contraste avec la place minime voire inexistante que lui réservent les travaux d’histoire et de théorie littéraires. Les textes majeurs du genre n’ont que rarement connu des éditions modernes satisfaisantes. Les études spécifiques consacrées à ce champ sont demeurées peu nombreuses, dispersées et fragmentaires : on n’a guère tenté de baliser cette production, d’en esquisser une typologie, d’en dégager les fonctions et l’esthétique, d’identifier les filiations dont elle procède, enfin d’en discerner les évolutions majeures entre le Moyen Âge et l’Âge classique. Notre objectif n’était sans doute pas de parachever une tâche aussi immense – Herculei labores ! – mais, sinon d’en jeter les bases, du moins d’en montrer l’utilité scientifique (et pourquoi pas l’agrément ?) : il s’agissait de susciter du moins un regain d’intérêt pour ce corpus à part et de donner un aperçu des principales problématiques littéraires, rhétoriques et anthropologiques qui permettent de l’explorer.
.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.