journée d’études grammaires françaises de l’âge classique

14e journée d’étude des grammaires françaises de l’âge classique

Lyon, 23 juin 2015

Depuis 2000, les membres du programme d’édition (base en ligne et collection papier) des grammaires françaises des XVIIe et XVIIIe siècles se réunissent pour faire le point sur l’avancée du programme.

La 14e journée d’étude des Grammaires françaises de l’âge classique se tiendra

le mardi 23 juin 2015 à Lyon,

ISH, 14 avenue Berthelot (près de la gare de Perrache)

de 10H à 17H

à l’invitation du GRAC/IHPC (Institut d’histoire de la pensée classique, UMR 5037).

Cette journée annuelle réunit les chercheurs qui, sous la direction de Bernard Colombat, Jean-Marie Fournier et Wendy Ayres-Bennett, collaborent au projet de numérisation et édition des grammaires et recueils de remarques de la tradition française, en collaboration avec les éditions Classiques Garnier Numérique.

A ce jour le « Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue XIVe-XVIIe siècles » réunit la quasi-totalité des grammaires françaises et des recueils de remarques du XIVe au XVIIe siècle, et la numérisation des ouvrages du XVIIIe siècle est en cours.

La thématique retenue pour cette journée 2015 est la suivante :

« Indéfinis, négation, quantification, degré, intensité ».

Ces questions qui peuvent paraître austères ont l’intérêt de pouvoir s’aborder à partir d’une grande diversité de classes grammaticales : déterminants du nom (avec l’émergence de l’article indéfini et la sous-classe des déterminants indéfinis, les numéraux), pronoms (les pronoms indéfinis, les emplois indéfinis des termes en qu- et leur rapport avec l’interrogation), adjectif (degrés d’intensité et de comparaison), les adverbes (de négation, de degré), les modalités (formes et valeurs de la négation).

 

Nous souhaitons que cette journée permette de faire le point sur les traitements diversifiés, voire hétérogènes, de ces questions, aussi bien dans les grammaires des 16e au 18 siècles, que dans les ouvrages antérieurs (tradition latine) ou ultérieurs, avec une ouverture souhaitée vers le traitement de ces questions dans la grammaire scolaire des 19e et début du 20e siècles.

 

Cette réunion est ouverte à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la linguistique et à la grammatisation du français.

 

Les propositions de communication sont à envoyer pour le 1er juin 2015 à : Bernard Colombat, Nathalie Fournier et Valérie Raby.

 

Cordialement

 

Bernard Colombat, université Paris7-Diderot, HTL

bernard.colombat@linguist.univ-paris-diderot.fr

Nathalie Fournier, université Lumière-Lyon2, GRAC/IHPC

nathalie.fournier@univ-lyon2.fr

Valérie Raby, université Paris4-Sorbonne, HTL

Valerie.Raby@wanadoo.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.