Entre expression et expressivité

Curea, Anamaria, Entre expression et expressivité : l’école linguistique de Genève de 1900 à 1940. Charles Bally, Albert Sechehaye, Henri Frei, coll. Langages, Lyon, ENS éditions, 2015, 378 p., ISBN 978-2-84788-689-4, prix: 29 euros.

Complexe du point de vue historiographique, le problème de l’identité de l’école genevoise de linguistique générale est toujours en débat à l’heure de la découverte et de la publication de manuscrits inconnus de Ferdinand de Saussure. La filiation institutionnelle à la chaire de linguistique générale de l’université de Genève suffit-elle à assurer une continuité conceptuelle opératoire au sein de cette école ?

À partir de l’étude de l’ensemble des travaux publiés entre 1900 et 1940 par trois représentants de l’école de Genève, Charles Bally, Albert Sechehaye et Henri Frei, cet ouvrage montre comment s’articulent trois systèmes explicatifs différents dans la mise en place d’un champ de recherche commun autour des catégories d’expression et d’expressivité. À l’époque où émerge la linguistique structurale, les programmes scientifiques des linguistes genevois réinscrivent des thèmes saussuriens dans le développement de trois domaines de représentation communs, étrangers à la ligne de recherche structuraliste : le statut de la psychologie, l’étude linguistique de l’affectivité et la place du sujet parlant. L’effet d’homogénéité qui se dégage de ces réseaux conceptuels va au-delà d’un simple effet d’institution, en contribuant à approfondir l’image de l’héritage saussurien qui se reflète dans les théories des linguistes genevois.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.