La traduction dans l’histoire des idées linguistiques

Aussant, Emilie, ed., La traduction dans l’histoire des idées linguistiques. Représentations et pratiques, préface de Sylvain Auroux, Paris, Geuthner, 2015, 276 p., ISBN 9782705339180, prix : 34 euros

Pourquoi, comment et dans quel contexte le transfert d’une langue à l’autre a-t-il été appréhendé par les théoriciens du langage (des tout premiers grammairiens, philosophes, exégètes, lexicographes, poètes… aux linguistes contemporains) et comment l’ont-ils, éventuellement, eux-mêmes pratiqué au cours de l’histoire ?

Les articles réunis dans cet ouvrage donnent, dans une perspective à la fois épistémologique et transculturelle, un aperçu des représentations (vocabulaire utilisé pour désigner l’activité de « traduction », existence de typologies ou de théories de la traduction, problèmes rencontrés, etc.) et des pratiques (type de textes traduits, acteurs, lieux, objectifs, etc.) de la traduction que les théoriciens du langage d’aires culturelles diverses ont pu élaborer.

  • Sylvain Auroux, préface, 7
  • Emilie Aussant, Introduction, 15
  • Frédéric Lambert, Traduire en grec ancien : une pratique sans concept ? 29
  • Bruno Rochette, La terminologie latine de la traduction, 45
  • Emilie Aussant, le « costume d’acteur ». Traduction et théories du langage dans l’Inde ancienne, 75
  • Eva Wilden, Translation and transcultural adaptation in a multicultural lingual environment : Tamil and Sanskrit versions of the Tiruviḷaiyāṭaṟpurāṇam, 93
  • Jean-Luc Chevillard, The Challenge of bi-directinal translation as experienced by the first European missionary grammarians and lexicographers of Tamil, 111
  • Francine Mazière, La part des traducteurs et des traductions dans la grammatisation de la langue française au XVIIe siècle, 131
  • Valérie Raby, Traduction et didactique du français langue étrangère au XVIIe siècle : l’exemple de la Grammaire françoise / French Grammar de Claude Mauger (1688), 155
  • Sylvie Archaimbault, L’éclosion d’une théorie de la traduction en Russie dans les années 1920-1930, 173
  • Valelia Muni-Toke, Linguistics and the politics of onomastics : Spitzer and Pichon on the translation of proper names (1937-1939), 195
  • Ekaterina Velmezova, La notion de « traduction totale » et les enjeux théoriques de l’école sémiotique de Moscou-Tartu (quelques pistes pour une future recherche), 211
  • Aimée Lahaussois et Jacqueline Léon, Transcription and translation of unwritten languages in American linguistics (1950s to 2000s), 235
  • Christoph Harbsmeier, Early Chinese Buddhist translators on translation : A brief introduction with textual data, 259

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *